Monte personne » Monte escalier » Monte escalier pour personnes handicapées

Monte escalier pour personnes handicapées

Un monte escalier est un équipement d’accessibilité dédié à toute personne ayant des difficultés à se déplacer comme les personnes âgées et à mobilité réduite. Or, dans certains cas, cet appareil, quel qu’en soit le type, devient une utilité incontournable pour retrouver son autonomie à domicile et dans les lieux publics, notamment lorsqu’il s’agit de personnes qui dépendent de fauteuils roulants ou ayant un handicap physique quelconque. Le système les aide à franchir les marches d’un escalier en toute sécurité et dans le confort requis. Une large palette de produits est proposée sur le marché depuis le modèle classique avec le monte escalier électrique jusqu’au modèle le plus sophistiqué avec la plateforme élévatrice ou le mini-ascenseur privatif, tous les budgets sont respectés.

Caractéristiques d’un équipement d’accessibilité pour une personne handicapée :

Beaucoup plus que pour une personne valide, un monte escalier réservé exclusivement à une personne ayant un handicap doit répondre à certains critères de sécurité et se conformer à de strictes caractéristiques techniques afin de faire éviter son utilisateur tout risque de chut ou de mal fonctionnement. Parmi ces contraintes essentielles pour éviter tout risque imprévisible, nous pouvons distinguer la présence obligatoire de :

  • Système de verrouillage pour empêcher l’utilisateur de glisser, de trébucher ou de tomber pendant le déplacement.
  • Option de détection d’obstacle et d’arrêt d’urgence afin de s’arrêter immédiatement dès la détection d’un obstacle quelconque.
  • Système de freinage mécanique et électronique pour éviter une descente trop rapide.
  • Siège pivotant qui ne demande aucun mouvement de torsion du corps lors de l’accès au monte escalier.
  • Ceinture de sécurité ou des bras qui entourent l’utilisateur afin qu’il ne dérape pas pendant le mouvement du monte escalier.
  • Système de commande et de contrôle fiable, simple et facile d’utilisation.
  • Système de protection contre la surcharge qui arrête la machine dès que le poids maximal est dépassé.
  • Label de conformité totale avec les directives et les normes européennes en vigueur.

Plateforme monte escalier pour personnes handicapées :

plate-forme-hadicape
Il s’agit d’un dispositif reconnu pour sa fiabilité et le degré de confort qu’il pourra apporter pour son utilisateur en fauteuil roulant. Ce dernier monte et descend de la plateforme en position assise sans avoir à fournir de l’effort pour s’installer sur un siège. Cet équipement s’adapte avec les escaliers droits, tournants avec ou sans piliers et est idéal dans les lieux publics recevant des personnes en situation de handicap. Outre les options de sécurité dont elle est équipée, la plateforme monte escalier est aujourd’hui conçue de manière assez esthétique qui peut s’intégrer facilement dans tous les environnements sans déranger les autres occupants.

Diable monte escalier pour personnes handicapées :

Le système le plus pratique et le moins cher, un diable monte escalier est également économique puisqu’il ne requiert aucun travail de pose. Seulement, il nécessite l’intervention obligatoire d’un accompagnant pour faire déplacer l’utilisateur assis sur son fauteuil roulant. Grâce à son principe de fonctionnement électrique, la personne en situation de handicap est aisément transportée en toute sécurité. Il s’adapte à tous les types de fauteuils roulants grâce à son kit de fixation et permet un déplacement à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison : visite chez les amis, déplacement chez le médecin ou pour des démarches administratives, etc.

Plateforme élévatrice pour personnes handicapées :

Plateforme-elevatrice

Avec le même principe de fonctionnement d’une plateforme monte escalier, il s’agit d’un système qui assure le déplacement vertical d’une personne handicapée tout en restant assise sur son fauteuil roulant. La plateforme s’intègre discrètement dans le lieu d’habitation en fonction des besoins et du goût de l’utilisateur, sans créer un encombrement au niveau de l’escalier puisqu’elle est plutôt fixée au niveau du plafond. Munie d’une rampe d’accès solide qui aide l’utilisateur à monter et à se positionner correctement, une plateforme élévatrice ne peut fonctionner qu’après avoir contrôlé la présence de toutes les conditions de sécurité.

Mini-ascenseur privatif :

C’est une alternative à la plateforme élévatrice qui procure plus de confort et de facilité d’utilisation grâce à ses composants de performance supérieure. En effet, l’appareil offre une sécurité optimale à une personne ayant un handicap, tout comme un ascenseur classique. Inutile désormais de quitter son fauteuil roulant, le mini-ascenseur privatif peut supporter un poids supérieur à 220 kg sur plusieurs étages. Sur le côté esthétique, le système est nettement très soigné afin de s’intégrer parfaitement dans toutes les configurations de maisons.

Les solutions de financement d’un monte escalier :

L’achat d’un matériel d’accessibilité, notamment un monte escalier s’avère parfois obligatoire pour certaines personnes comme celles en situation de handicap. Il s’agit en effet d’un investissement important, mais qui ne pourrait pas être souvent abordable sur le plan financier, en particulier dans le cas des familles qui rencontrent des difficultés financières. Parmi les alternatives qui peuvent se poser dans cette situation est le recours aux subventions de l’État étant engagées dans ce cadre afin de favoriser l’autonomie des personnes à mobilité réduite. Des associations sont également spécialisées dans ce type d’aides financières et peuvent accompagner les personnes ayant un handicap dans les procédures de demande de financement pour l’acquisition d’un monte escalier à prix réduit.

  • Le crédit d’impôt est un dispositif financier spécialement conçu pour aider les personnes ayant un handicap physique à réaliser des travaux de réaménagement dans un lieu d’habitation principale dans le but de l’adapter à leur situation. Et puisque l’installation d’un monte escalier électrique, d’une plateforme pour fauteuil roulant ou d’une chaise élévatrice entre dans ce cadre, alors une personne handicapée est en mesure de bénéficier de 25 % du montant d’installation d’un monte escalier sous forme de crédit d’impôt sur le revenu (dans les limites du budget plafonné : 5 000 € pour une personne seule, 10 000 € pour un couple). Or, comme tout autre type d’aide financière, le prétendant doit répondre à certains critères d’éligibilité.
  • Une TVA réduite qui s’applique sur tous les appareillages et les équipements d’accessibilité destinés aux personnes en situation de handicap. Cette réduction de 5,5 % concerne également les travaux d’amélioration, de transformation ou d’entretien d’une résidence principale ou secondaire achevée d’au moins deux ans afin de l’adapter aux besoins spécifiques de son occupant. Reste à savoir qu’il faut effectuer l’achat et l’installation du monte escalier par le même professionnel.
  • Les subventions de l’État qui peuvent être accordées sous certaines conditions de ressources par des organismes comme l’ANAH (agence nationale de l’habitat), par la Caisse de retraite principale ou complémentaire ainsi que les collectivités territoriales. Le coût d’installation d’un monte escalier est dans ce cas financé jusqu’à 70 % du montant total de l’investissement, et ce dans les limites de 8 000 €.
  • Le rôle des associations ayant pour vocation de favoriser l’accès des personnes handicapées à la mobilité et de les maintenir à domicile. Pour ce faire, on distingue un grand nombre d’organismes qui peuvent contribuer au prix d’acquisition de votre monte escalier comme la MDPH (maison départementale des personnes handicapées), la CRAM (caisse régionale d’assurance maladie), le FAPOD (fonds d’aide aux propriétaires occupants en difficulté, le CCAS (centre commercial d’action social), etc. Outre le rôle financier, ces associations ont comme mission de guider le prétendant dans son choix du meilleur équipement qui s’adapte avec ses besoins réels et avec ses capacités financières.

Conclusion :

Un monte escalier pour une personne handicapée est une solution idéale pour le maintien de celle-ci à domicile et pour éviter les travaux importants de réaménagement dans le but de limiter ses activités au rez-de-chaussée. Cet équipement demeure indispensable pour l’autonomie et l’indépendance d’une personne en situation de handicap, notamment à la présence d’un escalier dont le passage présente un véritable défi dans ce cas. Reste à savoir que ces systèmes doivent apporter un niveau supérieur de confort et de sécurité pour l’utilisateur lors de son déplacement entre les étages de son lieu d’habitation ou d’un lieu recevant du public. N’hésitez pas en outre à vous prétendre aux réductions tarifaires, aux aides des associations et des collectivités publiques afin de financer l’achat ou l’installation de votre équipement.

Laisser un commentaire